à l'affiche - LA GARÇONNIERE

Auteur :
Billy WILDER & I.A.L DIAMOND
Résumé :

Nous sommes dans l’Amérique des années 50, celle des grattes ciel et du rêve américain triomphant. Monsieur Baxter, un « petit employé de bureau » dans une importante compagnie d’assurances new yorkaise, prête régulièrement son appartement à ses supérieurs hiérarchiques qui s’en servent comme garçonnière. En échange, ils lui promettent une promotion qui n’arrive jamais. M. Sheldrake, le grand patron, s’aperçoit du manège. Il demande à Baxter de lui  prêter l’appartement pour y emmener sa maîtresse, mais il exige d’être dorénavant le seul à en profiter. Shelkdrake est un mari et un père respectable, il a besoin de discrétion. Baxter accepte, il monte en grade de façon spectaculaire. Mais lorsque Baxter comprend que Sheldrake y emmène celle qu’il aime, mademoiselle Novak, Baxter est face à un dilemme : renoncer à son amour, ou à sa carrière. 

Distribution : GUILLAUME DE TONQUEDEC
CLAIRE KEIM
JEAN-PIERRE LORIT
JACQUES FONTANEL
BENOIT TACHOIRES
PIERRE-OLIVIER MORNAS
MURIEL COMBEAU
SOPHIE LE TELLIER
JEAN-YVES ROAN
BENEDICTE DESSOMBZ
GREGORY GERREBOO
ANNE-SOPHIE NALLINO
Adaptateurs : GERALD SIBLEYRAS/JUDITH ELMALEH
Metteur en scène : JOSE PAUL
Salle : Théâtre de Paris

Représentation :
  • Du mardi au samedi à 20h30
  • matinée le samedi à 17h00

Les tarifs :

Carré Or
63€ (frais inclus)
Catégorie 1
52€ (frais inclus)
Catégorie 2
42€ (frais inclus)
Catégorie 3
32€ (frais inclus)
Catégorie 4
22€ (frais inclus)

Les avis :

LA PRESSE EN PARLE

La critique de la rédaction

Par Armelle Héliot (Le Figaroscope)
 

Dans la grande salle du Théâtre de Paris commencent les représentations d’un spectacle épatant inspiré d’un chef-d’œuvre, La Garçonnière, film de Billy Wilder, écrit par ses soins et ceux du très inspiré I. A. L. Diamond, génie du scénario, sorti en 1960. L’adaptation est bonne, signée Judith Elmaleh et Gérald Sibleyras. Un superbe décor d’Édouard Laug apporte force et beauté à la représentation. Savantes tournettes, plusieurs plans, fonds changeants magnifiques – grâce à la vidéo –, cette machinerie très bien huilée permet de changer sans cesse de lieu, comme au cinéma. Les costumes années 1950-1960 de Brigitte Faur-Perdigou sont seyants. José Paul aime les comédiens. Jacques Fontanel, le voisin médecin, est parfait, comme son irascible épouse ! Jean-Pierre Lorit, fin et strict, compose avec une jubilation retenue le patron désinvolte et égoïste, Jeff D. Sheldrake. Claire Keim, ravissante et touchante, est une Fran Kubelik idéale. Elle sait être sexy et sentimentale, avec quelque chose de candide, une vraie héroïne à la Billy Wilder. Pour succéder à Jack Lemmon dans la partition de Calvin Clifford Baxter, il fallait un interprète qui ne craigne pas de passer pour un benêt. Un grand cœur, une certaine innocence, une facilité à se faire avoir, mais une sincérité et une intraitable énergie. Guillaume de Tonquédec se surpasse. Un très grand ­comédien, aussi virtuose que sympathique et qui a le sens du partage. Bref, répétons-le : courez au Théâtre de Paris !

LES INTERNAUTES

Déposer un avis :



Captcha image

les champs suivis d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Les informations personnelles vous concernant et collectées dans le cadre de ce formulaire sont destinées aux départements internes du SNERR DU THEATRE DE PARIS afin de pouvoir traiter votre demande et publier votre avis. Conformément à la loi « Informatiques et Libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, et de suppression des données personnelles qui vous concernent. Vous pouvez exercer ces droits en écrivant à l’adresse suivante : SNERR DU THEATRE DE PARIS – 15 rue Blanche 75009 Paris. informations@theatredeparis.com

 40x60 LA GARCONNIÈRE v20.jpg


Mentions légales



×